Le micro-onde, cette lampe mortelle

Bon, pour commencer, cela ne prendra pas bien longtemps, voici un article à lire qui évoque le cas du micro-onde.
Site d’articles aussi inutiles que relayant souvent des grosses conneries pour chercher le buzz : santé-plus.org, santé&nutrition… fuyez ces sites, tant que vous le pouvez encore, pauvre fou, c’est un docteur qui vous le dit… il y pleins de sites d’école de médecine remplis de vraies informations utiles dans la vie, ne prenez pas juste le blog qui stimule régulièrement votre cerveau reptilien pour vous garder fidèle.

Ensuite, commençons.

1. Les aliments transformés par le four à micro-ondes perdent 60-90 pour cent de leur domaine vital-énergétique et leur décomposition structurelle est accélérée.

Y’a un 69 caché dans ces chiffres, donc je ne peux pas dire qu’ils sortent de nulle part. Mais à part ça… Et puis le domaine vital-énergétique de l’aliment, autant pour les êtres vivants je comprends, mais là… J’veux bien que ces mots parlent à des gens, mais là, pour ce qui est de la décomposition, désolé mais c’est hors contexte.
Les enzymes et le pH de l’estomac digèrent, c’est-à-dire décomposent l’aliment en éléments simples que le corps utilise pour fonctionner. L’énergie, elle est p’te mystique pour certain, mais l’une de ses manifestation, c’est la chimie.
Or, effectivement, en chauffant un matériau biologique, on accélère les réactions chimiques et donc sa décomposition (dixit : sa digestion par des micro-organismes).
De ce fait, le premier argument peut-être vu comme vrai, malgré les chiffres « yolo ». Mais bon, comme dirait Doc, on s’en balance, en fait ! Tant que ça décompose pas la « brique » élémentaire dont notre corps à besoin (et pour ça il faut y aller, on va le voir plus loin).

doc.png

 

2. Les fours à micro-ondes produisent des substances cancérigènes dans le lait et dans les céréales.

Oui, la vie est cancérigène, on commence à en avoir marre. J’ai compris que je mourrai d’un cancer, de toutes façons on ne meurt plus de rien d’autre, quand on a des sous. Alors forcément, tout cause le cancer.
Le cancer est une maladie dégénérative. Grosso modo, y’a pas de causes précises, un cancers débute par une cellule qui mute, c’est très aléatoire et la probabilité que ça arrive augmente avec l’âge (on a montré que les radicaux libres produits par la respiration DANS nos cellules altéraient leur ADN et pouvait les perturber jusqu’à ce qu’elles deviennent cancéreuses). Grosso modo plus vous vieillissez, plus les risques augmentent, même sans facteurs externes.
Une étude très sérieuse a montré que 100% des gens qui ont vécu sont morts. Oui 100%, vous avez bien lu. La conclusion est inéluctable : si vous vivez, vous allez mourir. Badass time…
Enfin moi, je sais pas vous, mais l’argument « ça cause le cancer » sans rien derrière, ça signe l’aspect fécaloïde de ce genre article.

 

3. Les fours à micro-ondes modifient la chimie de la nourriture et causent des problèmes dans le système lymphatique ainsi que l’effondrement de la capacité du corps à se protéger contre les cancers et les tumeurs.

Ok, quand on manque d’arguments, on en mélange deux pour en faire un troisième. Et quand ça marche, on continue…

3. Les fours à micro-ondes modifient la chimie de la nourriture et causent des problèmes dans le système lymphatique ainsi que l’effondrement de la capacité du corps à se protéger contre les cancers et les tumeurs.
4. Les aliments transformés dans le four à micro-ondes peuvent provoquer une augmentation du nombre de cellules cancérigènes dans le sang.
5. Les fours à micro-ondes modifient la composition des ingrédients de base lorsqu’ils y sont exposés. Peu importe le temps d’exposition, même court, il y a création de radicaux libres.
6. La consommation d’aliments ayant été traités au four à micro-ondes peut réduire la capacité du corps à utiliser certaines vitamines, dont la vitamine C, E, vitamines du groupe B, des minéraux essentiels, etc.

Ok, ok, j’ai compris, le micro-onde bousille tout ce qui est nutritif. Bon, en soit, on pourrait l’envisager, en effet. Des rayons chargés d’énergie envoyés sur des molécules complexes, ça pourrait peut-être les abimer, ça ne paraît pas insensé.
Donc réfléchissons. Qu’est ce que c’est qu’une micro-onde ?

 

La lumière qui tue, celle qui ne tue pas (trop), et celle qui nous réchauffe

spectre

Les micro-ondes sont des photons, c’est-à-dire des grains de lumière (les scientifiques me pardonneront l’expression).
Et oui, il s’avère qu’au-delà de la lumière que vous voyez, vous êtes traversé en permanence par quantité d’autres rayons de lumière, pour lesquels vous êtes aussi transparent qu’une vitre, comme les rayon X, les infrarouges, les ondes émises par votre téléphone portable  ou le micro-onde.
La lumière que vous percevez correspond à moins de 1% du spectre.

Or, vous constatez que vous n’êtes jamais entièrement transparent. Votre corps arrête une partie de ces rayons, quels qu’ils soient. Les radios font apparaître le squelette parce que les os sont plus opaques que le reste du corps pour les rayons X, par exemple.
Le principale effet lors du choc entre un atome de votre corps et un photon, c’est qu’il lui transmet son énergie. Cela a différentes manifestions suivant le niveau d’énergie des photons :

_ les rayons gamma provoquent des dommages importants, responsables de réactions dans les cellules, ils peuvent casser des liaisons entre les atomes et altérer des molécules comme l’ADN. Il faut beaucoup de rayons gamma pour qu’un tel évènement ait des conséquences désastreuses, mais lors d’une exposition à des radiations nucléaires par exemple, le risque augmente considérablement.
_ les Rayons X et les UV sont moins nocifs, mais on sait qu’une exposition prolongée est un facteur de risque très aggravant également.
_ la lumière visible, correspondant à moins de 1% de tous les rayons lumineux.
_ les infrarouges : connu pour chauffer, en effet, l’énergie transmise est tout juste bon à « secouer » les molécules (on parle d’agitation, d’excitation, de c’que vous voulez…), mais c’est en effet grâce à ces rayons, plus ou moins absorbés par les matériaux solides, qu’on se chauffe avec des lampes chauffantes, par exemple. Ils sont d’ailleurs produits par tout corps chaud, vous même en émettez constamment (sinon je suis inquiet pour vous).
_ et enfin, les micro-ondes. Comme leur nom l’indique, c’est celles qui transmettent le moins d’énergie. Tout juste bon à transmettre un peu de chaleur, comme les infrarouges, et encore, pas sur de longues distances…

 

Mange ma semelle de chaussure cuite au soleil de Tchernobyl… Ok, là, les trucs cancérigènes, je dis pas…

 

Bref, vous aurez compris où je veux en venir. Si vous avez peur qu’un micro-onde altère la composition et la chimie de vos aliments, commencez par ne plus les cuire (avec tous ces infrarouges qu’ils vont eux même produire, vous vous rendez-compte). Sans parler des effets cancérigènes connus également des effets de la cuisson traditionnelle… tout est cancérigène, de toutes façons, vous pouvez cherchez !
Et puis tant qu’à faire, ne vous exposez plus au soleil. Ni même à une lampe. Ah et puis jetez cet ordinateur, le wifi et les téléphone. Si on devait hiérarchiser les dangers, ils sont bien pires que le micro-onde, ils émettent constamment.

Ah, et ceux qui me disent que les micro-ondes tuent n’importe quel animal mis dedans, preuve de leur nocivité. Bah essayez donc de cuire un animal vivant, vous allez voir comment il va s’en sortir. Bah oui, la chaleur, ça tue, c’est pas nouveau.

D’un point de vue rendement énergétique, j’aimerai bien savoir où est le micro-onde par rapport aux autres techniques (toute la chaleur perdue dans les autres techniques… ce qui ferait du micro-onde le mode de cuisson le plus écolo).

 

Donc arrêtez de faire scandale pour des trucs DONT ON S’EN TAMPONNE LE COQUILLARD.
Y’a des scandales plus importants que le micro-onde, m’est avis, surtout en ce moment.

Voilà, ça c’est dit, j’aurai plus à le faire de nouveau.

 

Mais je n’ai pas dit que le micro-onde était sain pour la santé

Bon, pour conclure, je me suis fait l’avocat du diable en dénonçant de faux arguments.
Oui, tout ce que j’ai dit est vrai.
C’est vrai à supposer que ce soit juste des micro-ondes. Je ne suis pas allé vérifier la longueur d’onde qu’il émet.
L’appareil existant depuis peu, on a besoin encore de temps pour constater sa dangerosité. On a peine à avoir une vue d’ensemble des effets néfastes des rayons X à répétitions pour les médecins. Ou les conséquences des rayons gammas des explosions nucléaires. Tout est tellement mélangé à d’autres facteurs, et notre population s’expose à tellement de choses nouvelles, que ce sera difficile de démêler qui cause quoi.
Alors les micro-ondes, bien moins puissantes, on mettra des dizaines d’années de recoupage de données pour y voir vraiment claire. Et encore, distinguer une population non exposée pour comparer, ça risque d’être compliqué.

J’ai entendu un cancérologue s’exprimer sur le micro-onde : selon lui, la cuisson non homogène (froid au milieu, chaud autours) et la cuisson très rapide est un facteur de risque. En effet, les molécules cancérigènes ne sont pas détruites, il faut une haute température pendant un temps plus long pour les détruire. Ce qui m’a surpris : c’est loin d’être la raison que j’aurai invoqué en premier lieu. Mais en effet, le problème viendrait du fait que ces rayons peu énergétiques ne chauffent que la surface. Il prône la cuisson à la vapeur en tant que moyen le plus sur de chauffer ses aliments.
Sans parler des cataractes juvéniles dues aux rayons qui fuitent de la machine…

En attendant de tout savoir (un jour, qui sait…), ceux qui se méfient peuvent toujours continuer à choisir la combustion pour cuire leur aliment. « La vie se brûle de milles feux, laisse moi choisir le mien… »

 

Publicités

2 réflexions sur “Le micro-onde, cette lampe mortelle

    1. Ah, ma foi, ça m’intéresserai de savoir pourquoi ?
      Avez-vous compris ma thèse ? Je ne défends pas le micro-onde dans cette article. Avez vous lu le dernier paragraphe ?
      En tous cas j’aimerai savoir ce qui vous déçoit, la forme ou le fond ! Ou ce que vous avez retenu de l’article, que je sache si je me suis bien fait comprendre…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s